Dentelle de sable au coeur du Golfe du Saint-Laurent, les Îles-de-la-Madeleine offrent un monde qui ne ressemble à rien d’autre et vit surtout de la pêche du homard. 

 

L’île du Havre-Aubert, la plus grande, accueille le site historique de « La Grave », qui rassemble des bâtiments de pêche traditionnels sur une bande de terre de quelques mètres de large. C’est l’endroit idéal pour flâner à pied. Les maisons colorées sont dispersées, sans clôture, aux pieds des « demoiselles », petites collines au relief discret...

 

Dans le secteur de Bassin, une belle grande église de bois blanche au toit rouge et son presbytère regardent vers l’océan.

 

La route panoramique côtoie des ensembles architecturaux typiques, dont le phare de l’Anse-à-la-Cabane dressé sur les falaises rouges. L’Île du Havre-Aubert et l’Île d’Entrée se prêtent merveilleusement à la randonnée pédestre et à la bicyclette.

HAVRE-AUBERT (ARCHIPEL DES ÎLES-DE-LA-MADELEINE)

Un port de pêche historique au royaume du homard