Un réseau de communautés villageoises au patrimoine authentique, situées dans des paysages remarquables

 

Tous droits réservés, 1998 / 2016, l'Association des plus beaux villages du Québec.


 ENGLISH VERSION

Le bourg des Patriotes

 

 

Dès 1609, Samuel de Champlain, fondateur de la Nouvelle-France, remonte la rivière Richelieu avec des amérindiens pour aller combattre les Iroquois. La rivière fut ainsi nommée en l’honneur du Cardinal de Richelieu, premier ministre du roi Louis XIII.


Posée sur la rive ombragée de la douce Rivière Richelieu, au coeur d’une riche plaine agricole, la seigneurie de Saint-Denis-sur-Richelieu fut concédée par le roi en 1694, mais réellement colonisée vers 1740. On y retrouve alors des entreprises artisanales : atelier de chapeaux de castor, brasserie et poterie, carosserie et coutellerie.


Saint-Denis connut des heures mouvementées lors de la rébellion des Patriotes en 1837-38. Le village fut le principal lieu de rassemblement et de rayonnement des « Fils de la Liberté », qui prônaient la résistance à l’autorité britannique. Il fut détruit en partie par les troupes britanniques qui y mirent le feu, mais trois monuments et une cérémonie annuelle rappellent la victoire des Patriotes contre les troupes britanniques le 23 novembre 1837. Unique victoire qui contribua à faire de St-Denis le berceau de la démocratie au Canada. L’identité locale est empreinte de ces événements historiques. Un musée unique, la Maison nationale des Patriotes, leur sont d’ailleurs consacrés et propose un vaste choix de visites commentées tant du musée que du noyau villageois Le musée présente des reconstitutions historiques par lesquelles vous serez littéralement plongés dans le passé.


Bourg prospère, capitale de la poterie et important carrefour de transport fluvial au 19ème siècle, Saint-Denis compte de nombreux bâtiments d’intérêt patrimonial. Alors que l’industrie de la poterie jouissait de sa plus grande prospérité, pas moins de 20 fourneaux de potiers fumaient dans le bas du village. On ne peut remuer une pelletée de terre dans la majeure partie du village sans apercevoir un fragment de poterie !


Les premières rues du bourg de Saint-Denis furent le chemin du roi longeant la rivière Richelieu, la rue du Curé vis-à-vis de la côte de la traverse et la rue Sainte-Catherine. La majeure partie de la rue du Curé disparaît en 1835, lors de la construction du deuxième presbytère ; le reste de cette rue disparut en 1876, quand l’hospice Saint-Louis fut construit. La place de l’église compose un ensemble des plus typiques. Un petit musée, aménagé dans la partie arrière de l’église présente des objets religieux anciens. L’église de Saint-Denis-sur-Richelieu est un des plus beaux chef-d’oeuvres de l’architecture religieuse traditionnelle québècoise. Elle est la plus vieille église du diocèse de Saint-Hyacinthe après Saint-Pierre de Sorel. Une première construction de bois est érigée en 1740. Remplacée par une église de pierre de plan récollet dès 1764, on ne sait à peu près rien de ce premier édifice sinon qu'il ne comptait que vingt-trois bancs. Les travaux de l'église actuelle débutent pour leur part en 1793. Dessinée par le curé de la paroisse François Cherrier, l’église contient encore en son enceinte du mobilier, des décorations et des peintures datant de cette époque. Majestueuse à l'extérieur comme à l'intérieur, c'est la troisième église du lieu. Une ancienne école de campagne, l'École de la Côte Plaisance, rappellera désormais le courage et la débrouillardise des gens qui ont fréquenté les « ÉCOLES DE RANG » au Québec dans les années 1840 à 1960 (le rang étant un axe de colonisation rurale en ligne droite conforme au système établi en Nouvelle-France au 17ème siècle).


Saint-Denis-sur-Richelieu demeure encore aujourd’hui une municipalité très active, autant sur le plan économique, touristique, qu’agricole . La route des vins s'arrête d’ailleurs au Clos St-Denis qui propose plusieurs produits dont un cidre de pomme de glace excellent.


On peut traverser la rivière vers Saint-Antoine-sur-Richelieu, juste en face, en voiture sur un charmant petit bateau en été, et directement sur la glace en hiver…quand celui-ci collabore.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Venez découvrir St-Denis-sur-Richelieu, municipalité fondée en 1740. De nombreux attraits vous y attendent : restaurants, boutiques, artisans et plus encore. Découvrez le vaste choix de visites guidées présentées par La Maison nationale des Patriotes, revivez le passé à la Fête du Vieux Marché, visitez l’église aux airs de cathédrale... Osez entrer dans l’histoire!

 

Ginette Thibault, mairesse

Saint-Denis-sur-Richelieu