Un réseau de communautés villageoises au patrimoine authentique, situées dans des paysages remarquables

 

Tous droits réservés, 1998 / 2017, Les Plus Beaux Villages du Québec.


 ENGLISH VERSION

Un noyau villageois à l'écart du temps

 

 

À 25 kilomètres de Québec, le village de Saint-Antoine-de-Tilly a su conserver son cachet et son charme. Implanté sur deux niveaux, l’un sur le cap et l’autre sur la rive du fleuve, il vit en symbiose avec le Saint-Laurent. Grâce à la voie de contournement, le village dégage une sérénité qui permet de mieux apprécier son charme.

 

La partie basse du village est un regroupement de villas et de chalets au bord de l’eau, appelé Les Fonds de Saint-Antoine. On peut s’y laisser bercer par le clapotis des vagues, y marcher le nez au vent et suivre le défilé majestueux des navires qui sillonnent le chenal. Un quai muni d’une rampe donne un accès direct au fleuve. Le marais fluvial offre un lieu de promenade et de repos en symbiose avec le fleuve Saint-Laurent, depuis la plage jusqu’au quai. Le parc des Fonds invite les visiteurs à la détente tout en profitant du paysage.

 

La partie haute et noyau original du village, qui reçut ses premiers colons vers 1680, offre de beaux exemples de résidences de styles variés (dont trois manoirs seigneuriaux) : le Manoir de Tilly, construit en 1786 pour le Capitaine de milice Jean-Baptiste Noël de Tilly, est un beau spécimen de style français maintenant converti en hôtellerie et centre de santé (face au fleuve), l’ancien magasin général Normand (1894), de style second empire, le Manoir Dionne (1850) sur des plans de Charles Baillargé, des demeures d’inspiration victorienne ou d’esprit Régency. L’église (1788) est un monument historique classé depuis 1963. Autre bâtiment patrimonial remarquable, le presbytère est devenu l’hôtel de ville. Enfin à l’entrée est de la paroisse, on peut observer le calvaire (corpus du sculpteur Louis Jobin) et une belle grange octogonale d’influence américaine, fait très rare au Québec.

 

Pour les plaisirs plus terre-à-terre, le Manoir de Tilly offre une fine cuisine régionale, la fromagerie Bergeron accueille les visiteurs avec dégustation et interprétation tandis que les vergers des alentours sont chargés de pommes en début d’automne. Deux parcs municipaux, l’un dans les Fonds et l’autre en plein cœur du village, nous offrent une vue superbe sur le fleuve Saint-Laurent et sa rive nord. En allant vers le village voisin, Saint-Nicolas, on pourra compléter les agapes par un arrêt à la Cidrerie et les vergers Saint-Nicolas qui font, outre des cidres artisanaux, des vins de petits fruits, des gelées et organisent des visites. Depuis cette année (2000), Saint-Antoine-de-Tilly est devenu l’un des centres québécois de la distribution du sirop d’érable.

 

De plus, les fils et poteaux ont été enfouis dans le sol pour redonner à la vieille rue du village son aspect d’autrefois.

 

 

 

 

 

M. Christian Richard, maire

Saint-Antoine-de-Tilly